La Lettre de l’Expansion mentionne un retard de plusieurs mois dans l’entrée en phase 2 de la Joint Venture entre Airbus et Safran sur les lanceurs spatiaux. Cet article comporte au moins deux erreurs : l’une sur les effectifs, l’autre sur le recours administratif de Bruxelles. En revanche, il est vrai que la négociation sur la soulte que Safran doit verser à AIRBUS pour obtenir le 50/50 semble toujours en discussion, du fait que le processus de consultation sociale n’est pas terminé….un certain nombre de points restent donc ouverts entre les Groupes. Les établissements de Elancourt et des Mureaux, dans les Yvelines, sont concernés au premier chef, ainsi que le processus des élections professionelles.
A suivre….

Publicités