Les anniversaires de cette semaine d’avril sont l’occasion de nous remémorer ce que fut le XXième siècle.
Il serait trop long d’énumérer tous les événements que nous pourrions commémorer autour du 20 Avril, dont beaucoup nous rappellent que la fin du XIXème scientiste (18 avril : premier roman de Jules Verne) et le XXème siècle qui en a découlé (21 avril : Hitler), ont été ceux des plus grandes atrocités des hommes contre les hommes et contre la nature par l’intrusion violente de la science sans conscience dans les processus biologiques naturels que la Terre a mis des centaines de millions d’années à optimiser.
Autre date marquante et ambivalente dans ses conséquences : le 18 avril , naissance de la Communauté Européenne du charbon et de l’acier ! 
Il y a de saines exceptions  , des lanceurs d’alerte, des témoins, des preuves heureuses qu’autre chose est possible.
Et la nature nous redit, parce qu’elle ne triche pas, notre folie. Même les tremblements de terre nous disent : « soyez humbles ». Il faut l’entendre.
Le bonheur, c’est savoir s’émerveiller et respecter, cesser d’être prédateur. Le printemps est là, de nouveau, magnifique. Là aussi, invitation à remettre tout en perspective au lieu de courir vers des objectifs insensés.
Si la CFTC a ce label « la vie à défendre », qu’elle le porte sur tous les domaines, parce qu’au bout du compte, tout est social.
Publicités