Epargne Socialement responsable : donner du sens humain à son épargne, telle était l’idée d’une religieuse dominicaine diplômée d’HEC. L’Etat a légiféré ensuite pour rendre ce type d’épargne obligatoire dans les propositions faites aux salariés pour le placement de leurs primes d’intéressement et de participation.
La CFTC s’est souvent faite l’écho de l’épargne salariale solidaire et de l’investissement socialement responsable.

Elle s’est faite l’écho de son action pour que la gestion des FCP (fonds communs de placement) soit elle-même socialement responsable, c’est-à-dire orientée long terme (et non spéculative) et composée de parts d’entreprises non cotées, de taille ETI ou PME. Ces demandes, exprimées en Conseil de Surveillance, ont été partiellement mises en œuvre.


Mais curieusement, la CFTC n’est plus invitée aux réunions annuelles du Conseil de Surveillance : le « système » se protègerait-il lui-même?


Nous allons reprendre la main sur ce sujet, y compris lors de la négociation de branche qui s’ouvrira à l’automne. Ce sera une occasion de suppléer à la dramatique carence morale, tant des employeurs que des salaries, qui fait que les dispositifs sociaux en France s’épuisent par la ponction déraisonnable des prédateurs et autres chasseurs d’aubaines.

Publicités